La déontologie de la profession d'Huissier de Justice
ACTAFOR le 28/02/2019

La profession d'Huissier de Justice évolue, mais reste régie par une série de règles éthiques, déontologiques et de bonne conduite. Par cet article, découvrez plus en détail le fonctionnement de cette profession si connue.

L'ordonnance n°45-2592 du 2 novembre 1945 défini les contours de la profession d'Huissier de Justice, réglemente ses prérogatives et ses missions monopolistiques et concurrentielles, notamment à l'égard des autres professions du droit.

Par la spécificité de ses interventions et l'importance de ses attributions, l'Huissier de Justice, en tant qu'officier ministériel, est tenu de respecter certaines règles déontologiques comme : 

  • Le devoir d'information, de conseil et de communication à l'égard du client, de la partie intéressée et des autorités compétentes.
  • Le respect du secret professionnel par l'Huissier de Justice lui-même ainsi que toute personne sous sa responsabilité.
  • L'obligation de transparence à l'égard des tarifs régissant sa profession. Le tarif réglementé s'appliquera sur les interventions judiciaires de l'Huissier de Justice.

Empreinte d'objectivité, la profession d'Huissier de Justice est exercée conformément à l'obligation statutaire d’impartialité et d'indépendance prévu par la loi - cf article 1bis de l'ordonnance du 2 novembre 1945 et l'article 6§1 de la Convention de sauvegarde des droits de l'homme set des libertés fondamentales. La Cour de cassation, 1ère chambre civile, dans son arrêt du 1er juin 2016, rappelle d'ailleurs ce principe statutaire dont l'Huissier de Justice est tenu lorsqu'il agit en tant qu'officier public délégataire de l'Etat, dans l'exercice de sa mission d’auxiliaire de justice. 

Être Huissier de Justice, c'est aussi respecter des règles de bonne conduite. Il exercera sa profession avec respect, honneur et dignité.

Professionnel réglementé, acteur de proximité, votre Huissier de Justice est le garant des droits de chaque citoyen. 

Textes de référence : Ordonnance n°45-2592 du 2 novembre 1945 relative au statut des Huissiers de Justice / Ccass. civ. 1er juin 2016 n°15-11417 / Art. 6§1 de la Convention de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales

Articles récents

La saisie conservatoire des biens corporels : comment ça marche ?

ACTAFOR

En recouvrement de créances, la saisie conservatoire est la mesure de "l'entre-deux" : l’exécution forcée n'est pas encore définitive, mais le créancier craint l'insolvabilité de son débiteur. 

Vie privée : le constat sur ordonnance sur requête

ACTAFOR

Lorsque les constatations de l'Huissier de Justice se heurtent à la vie privée d'autrui, celles-ci doivent être autorisées par le juge ; c'est ce que l'on appelle le constat sur ordonnance sur requête.

L'engagement de la caution personne physique

ACTAFOR

Quelles sont les obligations qui pèsent sur la caution personne physique en cas de défaillance du locataire ?

Trouvez votre étude

Trouvez votre étude

NANCY :
ACTI HUISSIERS - D. MUGNIER C. MOULIN

25-29 Boulevard Joffre
54002 NANCY
Tél: 03 83 32 08 64
Email: scpdmcm@orange.fr

REIMS :
TEMPLIER & ASSOCIES

4 rue Condorcet
51063 REIMS
Tél: 03 26 88 60 60
Email: scp@huissier-reims.com

STRASBOURG :
Pascal SAYER

17 rue Jacobi Netter
67200 STRASBOURG
Tél: 03 88 32 35 14
Email: sayer@huissier-justice.fr